Les sociétés à l’épreuve du changement climatique éduquer – agir – gouverner

Pour un dialogue innovant sur le changement climatique

2014 : année la plus chaude jamais enregistrée selon la NOAA

Poster un commentaire

NOAAL’année 2014 a été la plus chaude sur la planète depuis le début des relevés de températures en 1880, ce qui confirme le réchauffement global de la planète. C’est ce que révèle le rapport State of the climate in 2014, publié cette semaine par la société météorologique américaine (NOAA). Basé sur les travaux de 413 scientifiques issus de 58 pays, ce rapport offre une étude détaillée des indicateurs mondiaux du climat, des événements notables et d’autres mesures fournies par des stations réparties sur les continents, les océans, les glaciers et dans l’espace. Il met en évidence :

. L’augmentation de concentration de gaz à effet de serre.

. L’augmentation des températures à la surface de la Terre (2014 était l’année la plus chaude, 20 pays ont battu leurs records de chaleur).

. L’augmentation de la température moyenne des océans (des records ont été atteint dans l’océan Pacifique notamment).

. L’augmentation de l’élévation moyenne des océans (nouveau record en 2014).

. Le réchauffement de l’Arctique (2014 a été la 4ème année la plus chaude depuis que les mesures existent).

. La fonte de la banquise.

. L’augmentation du nombre de cyclones (91 en 2014 contre 82 en moyenne sur la période 1981-2010).

Pour en savoir plus :

. State of the climate in 2014 (PDF)

(Lien vers la page de téléchargement du rapport en PDF )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s