Les sociétés à l’épreuve du changement climatique éduquer – agir – gouverner

Pour un dialogue innovant sur le changement climatique


1 commentaire

A un mois de la COP21, 10 dessins pour repenser notre lien avec la nature

Pour nous sensibiliser à l’environnement et aux questions que soulève le changement climatique, l’architecte et artiste belge Luc Schuiten livre une série de dessins qui invite à repenser notre rapport à la Terre. Luc Schuiten s’était fait connaître en 1975 avec une construction écolo-artistique, Orejona, une maison qu’il avait bâtie lui-même dans une forêt près de Bruxelles. Passionné par « l’archiborescence », un néologisme qui désigne une forme d’architecture utilisant des matériaux de construction à base d’organismes vivants, l’artiste belge s’est peu à peu consacré au dessin et à l’organisation de différentes expositions. A un mois de la COP21, il nous offre une série de dessins sur l’environnement. Des œuvres dont We Demain publie une sélection.

cop21

Pour en savoir plus :
. Télécharger les dessins

Publicités


Poster un commentaire

Livre : Les dessous de la cacophonie climatique

Que faut-il savoir du dossier climatique pour prendre part au débat citoyen sans se faire duper ? Que valent les slogans des uns et des autres ? Pour faire le tri dans la cacophonie des discours contradictoires où se mêlent arguments économiques et sociaux, résultats scientifiques et convictions idéologiques, il convient de prendre du recul et de dire les choses telles qu’elles sont, même si ça fait mal !

Sylvestre Huet est journaliste à Libération. Spécialisé dans le domaine de l’information scientifique, il suit le dossier climatique depuis plus de trente ans. Il propose ici un antidote aux simplifications abusives qui polluent ce débat décisif pour l’avenir de nos sociétés, mais aussi pour l’évolution de l’environnement naturel dans lequel nous vivons.

huet

Pour en savoir plus :
. Blog de Sylvestre Huet


Poster un commentaire

Université de la Terre : 4 et 5 décembre 2015

Comment le climat économique peut-il changer ? Comment le climat social peut-il s’améliorer ? Le climat politique se porte-t-il mieux ? Et nous, comment changeons-nous de vie ? De quelle vie voulons-nous ? Comment traduire harmonieusement nos vies et quelle contribution individuelle pouvons-nous avoir aux changements de tous les climats ?
Telles sont quelques-unes des surprenantes questions qui seront abordées lors de l’Université de la Terre qui se tiendra les 4 et 5 décembre 2015 dans les locaux de l’UNESCO sur le thème « Faisons changer tous les climats ! ». Créée à l’initiative de François Lemarchand, Président de la Fondation Nature & Découvertes, l’Université de la Terre a été inaugurée en novembre 2005 à l’Unesco. Carrefour de réflexion et de débat, elle propose deux journées de découverte et d’échange ouvertes à tous, sur les grands thèmes de société et d’environnement. Dans la perspective de la 21ème conférence climat qui se tiendra à Paris fin novembre, l’édition 2015 de l’Université de la Terre nous invite à une meilleure compréhension de tous les climats : politique, économique, social, éducatif, voire individuel… à la fois globale, mais aussi concrète, passant par l’engagement de tous à agir à son niveau. Pour y parvenir, elle réunira une centaine d’éminentes personnalités – dirigeants d’entreprise, politiques, économistes, scientifiques, homme de culture, philosophes, sociologues, etc. – qui échangeront à l’occasion de grands débats et dialogueront avec le public. Un événement à ne pas manquer.

ut

Pour en savoir plus :
. Le site Univers de la Terre


Poster un commentaire

Changement climatique : un livre pour comprendre ce qui va changer dans notre quotidien

Mais comment le changement climatique va-t-il influencer notre quotidien ? De nombreux spécialistes, coordonnés par un scientifique expert du GIEC, se sont associés à une journaliste pour nous donner un aperçu de ce que sera notre vie dans quelques dizaines d’années.
Vins plus alcoolisés, assiettes plus vertes et moins protéinées, petites bêtes au menu, davantage de poissons d’élevage dans notre Caddie, de nouvelles destinations touristiques, des transports révolutionnés, un paysage qui se transforme et un thermomètre qui s’affole… surtout en ville. Notre quotidien devrait être bien différent en 2050 ! Cependant, l’homme s’est en permanence adapté. Aujourd’hui encore, disposant d’outils de prévision, il met en place des stratégies, des plans d’action et des solutions.

cc
Ce livre n’apporte pas de réponses définitives mais il permet une projection dans nos conditions de vie d’ici à 2050, avec quelques spécificités françaises : que pouvons-nous faire dès aujourd’hui pour mieux vivre demain ? Écrit dans un style vivant et très accessible, sans catastrophisme ni déni, cet ouvrage synthétique, validé par des experts, pourrait bien vous surprendre. Il veut « donner une image concrète de ce qui se passerait si on ne faisait rien » pour lutter contre le changement climatique, a expliqué Jean-François Soussana, directeur scientifique Environnement de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), membre du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), au cours d’une conférence de presse. Ce dernier a collaboré avec l’auteure de l’ouvrage, la journaliste Hélène Géli, pour envisager « le scénario du pire »: une hausse de 4 degrés de la température mondiale à la fin du siècle par rapport à l’ère pré-industrielle.

Pour en savoir plus :
. Page de présentation de l’ouvrage


Poster un commentaire

Osons : l’appel de Nicolas Hulot pour le climat

L’envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, Nicolas Hulot et sa fondation FNH pour la COP21 appellent à la mobilisation. Cet appel prend plusieurs formes : un livre-manifeste « Osons, plaidoyer d’un homme libre » publié aux éditions Les Liens qui Libèrent qui détaille 12 propositions pour les décideurs politiques et 10 engagements individuels ; une pétition à l’attention des chefs d’Etats « Chefs d’Etat, osez ! », que tous les citoyens et les organisations pourront signer sur un site dédié ou sur le site de la fondation ; une vidéo, déjà vue plus de 600 000 fois, qui s’adresse plus spécifiquement aux jeunes pour les mobiliser sur le climat.
« Les sommets sur le climat se succèdent, nous croulons sous l’avalanche de rapports plus alarmants les uns que les autres. Et l’on se rassure avec une multitude de déclarations d’intention et de bonnes résolutions. Si la prise de conscience progresse, sa traduction concrète reste dérisoire. L’humanité doit se ressaisir, sortir de son indifférence et faire naître un monde qui prend enfin soin de lui. » Nicolas Hulot, Président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme » […]

hulot

Pour en savoir plus
. Sur le livre manifeste « Osons, plaidoyer d’un homme libre »
. Lire l’appel en intégralité
. Visionner la vidéo humoristique de Nicolas Hulot
. Site de la fondation FNH


Poster un commentaire

Une Nuit Blanche placée sous le signe du changement climatique

Pour l’édition 2015 de la Nuit Blanche, la mairie de Paris a choisi de placer la programmation de cette manifestation étonnante et populaire sous le signe du changement climatique. Migration des espèces, montée des eaux, fonte des glaces : les artistes retenus ont souhaité jouer à fond la carte environnementale, en proposant des œuvres immersives et spectaculaires. Ainsi, l’installation Ice Monument, signée par le chinois Zhenchen Liu, a donné à admirer 270 blocs de glace colorés d’un mètre de haut se liquéfiant lentement tout au long de la nuit afin de former un immense tableau abstrait sur le parvis de l’Hôtel de ville de la capitale.

nuit-blanche-2015-paris_5429259

Pour en savoir plus :
. Sur la Nuit Blanche


Poster un commentaire

Interview de Jean-Marc Jancovici

Jean-Marc Jancovici, consultant spécialiste du climat et auteur de « Transition énergétique pour tous – ceux que les politiques n’osent pas vous dire » était sur le plateau de BFM Story le 27 Septembre 2013.
« Le doute est normal face à quelque chose que l’on ne comprend pas. Cela étant, parmi les gens qui doutent certains ont des raisons légitimes de douter et d’autres moins légitimes. Qu’est-ce qu’un rapport du GIEC ? C’est une tentative de résumé de tout ce que la science a raconté sur le sujet depuis qu’il existe des recherches qui se penchent sur l’influence de l’homme sur le climat […]. Ce résumé a une valeur scientifique incontestable puisqu’il est fait dans les mêmes règles scientifiques que toute littérature scientifique […]. Une fois qu’il y a une manière consensuelle d’exprimer les certitudes et les incertitudes, le rapport est publié […]. »

Pour en savoir plus :
. Ecouter l’intégralité de l’interview
. Site de Jean-Marc Jancovici