Les sociétés à l’épreuve du changement climatique éduquer – agir – gouverner

Pour un dialogue innovant sur le changement climatique


Poster un commentaire

Université de la Terre : 4 et 5 décembre 2015

Comment le climat économique peut-il changer ? Comment le climat social peut-il s’améliorer ? Le climat politique se porte-t-il mieux ? Et nous, comment changeons-nous de vie ? De quelle vie voulons-nous ? Comment traduire harmonieusement nos vies et quelle contribution individuelle pouvons-nous avoir aux changements de tous les climats ?
Telles sont quelques-unes des surprenantes questions qui seront abordées lors de l’Université de la Terre qui se tiendra les 4 et 5 décembre 2015 dans les locaux de l’UNESCO sur le thème « Faisons changer tous les climats ! ». Créée à l’initiative de François Lemarchand, Président de la Fondation Nature & Découvertes, l’Université de la Terre a été inaugurée en novembre 2005 à l’Unesco. Carrefour de réflexion et de débat, elle propose deux journées de découverte et d’échange ouvertes à tous, sur les grands thèmes de société et d’environnement. Dans la perspective de la 21ème conférence climat qui se tiendra à Paris fin novembre, l’édition 2015 de l’Université de la Terre nous invite à une meilleure compréhension de tous les climats : politique, économique, social, éducatif, voire individuel… à la fois globale, mais aussi concrète, passant par l’engagement de tous à agir à son niveau. Pour y parvenir, elle réunira une centaine d’éminentes personnalités – dirigeants d’entreprise, politiques, économistes, scientifiques, homme de culture, philosophes, sociologues, etc. – qui échangeront à l’occasion de grands débats et dialogueront avec le public. Un événement à ne pas manquer.

ut

Pour en savoir plus :
. Le site Univers de la Terre


Poster un commentaire

60 solutions face au changement climatique

Le réchauffement climatique n’est pas seulement un problème. C’est aussi une multitude de solutions ou d’opportunités qui ont d’ores et déjà émergé de la société civile, dans les entreprises, les collectivités et même chez les individus. Certaines sont connues, d’autres moins ; certaines sont surprenantes, d’autres plus attendues ; certaines auront un impact global, d’autres sont symboliques ; certaines possèdent une portée locale, d’autres exerceront une influence planétaire. Ce sont ces solutions que le secrétaire général des Nations Unies, monsieur Ban Ki-moon, a voulu mettre en évidence lors du sommet sur le climat du 23 septembre 2014. La fondation GoodPlanet en a réuni une sélection dans un livre intitulé 60 Solutions face au changement climatique dont elle espère qu’il inspirera le décideur comme le simple citoyen.

60s
Dans la préface de ce livre, Ban Ki-Moon explique :  « 60 Solutions » participe d’un mouvement planétaire de prise de conscience face au changement climatique. Les gouvernements et les individus réalisent chaque jour un peu plus que les conséquences de celui-ci ne se situent pas dans un futur lointain, et que nous devons agir dès maintenant.
Tout autour du monde, de plus en plus de citoyens montrent également que l’on peut transformer le défi du changement climatique en une opportunité pour un développement durable. Car les bénéfices d’une action résolue dépassent de très loin les coûts de sa mise en œuvre. Et nombreux sont les pionniers en la matière qui ont démontré que réduire les émissions de GES peut, aussi, être profitable. Des solutions efficaces et accessibles existent déjà et beaucoup d’autres encore seront bientôt disponibles grâce au progrès technologique. Associées à une volonté politique claire, elles peuvent nous aider à placer le monde sur une trajectoire qui limiterait l’augmentation de la température moyenne à 2°C. Des projets plus nombreux et plus ambitieux peuvent même avoir des impacts encore plus significatifs, avec des bénéfices associés comme une meilleure santé ou une amélioration des conditions de vie en milieu urbain. C’est aujourd’hui le moment de mettre en œuvre les idées nouvelles et les pratiques innovantes qui permettront de transformer radicalement notre vision du progrès, pour promouvoir une croissance économique qui améliorera le bien- être des individus tout en protégeant notre environnement. »

Pour en savoir plus :

. Le contenu du livre en version électronique