Les sociétés à l’épreuve du changement climatique éduquer – agir – gouverner

Pour un dialogue innovant sur le changement climatique


Poster un commentaire

Valérie Masson-Delmotte : comment le réchauffement dérègle la machine climatique

En partenariat avec Universcience.tv, Le Monde poursuit la publication d’une série d’entretiens en vidéo sur le changement climatique, dans la perspective de la COP21, la conférence internationale qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre sur le sujet. Cette assemblée tentera de parvenir à un accord contraignant sur la transition vers des économies sobres en carbone.
Cette semaine Valérie Masson-Delmotte, directrice de recherche au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, décrit la réponse de la machine climatique à l’injection dans l’atmosphère des gaz à effet de serre, ainsi que les outils dont se servent les chercheurs pour évaluer ces changements.

« Le réchauffement actuel est exceptionnel dans le contexte des derniers 1500 ans. Ce n’est pas quelque chose qui fait partie de la variabilité naturelle du climat. On est dans une situation différente, pour l’évolution de la température, mais aussi pour l’évolution du niveau des mers et la fonte de la banquise arctique, donc c’est vraiment un phénomène nouveau qui témoigne d’une accumulation d’énergie dans la machine climatique. Le réchauffement de l’atmosphère n’en est qu’une toute petite partie et le gros de cette énergie est accumulé dans les océans qui se réchauffent en surface et en profondeur » […]

masson

Pour en savoir plus :
. Visionner l’intégralité de l’entretien


Poster un commentaire

Copernicus : comprendre le changement climatique grâce aux cartes

Capture d’écran 2015-07-27 à 19.45.10Le 9 juillet dernier se tenait au Ballon de Paris la conférence COPERNICUS « Surveiller la composition de l’atmosphère dans un climat qui change : un chemin vers l’action raisonnée ». Programme d’observation de la Terre basé sur des informations satellites, des missions spatiales et des informations in situ, COPERNICUS s’organise autour de six services (les territoires, l’atmosphère, la composition atmosphérique, le service Urgence/Sécurité, la marine et le changement climatique) dont deux (atmosphère et changement climatique) sont opérés depuis peu par le Centre européen de prévision météorologique à Moyen Terme. Une des activités du service climatique est la « réanalyse » qui consiste à étudier le climat constaté au cours du siècle ou des décennies précédents, afin d’une part de pouvoir situer le climat actuel dans un contexte à plus long terme, et d’autre part valider les simulations des modèles climatiques. L’objectif de cette démarche : délivrer des produits et des services pour les citoyens et les preneurs de décision. « Nous nous sommes rendu compte, au cours de la semaine passée à l’UNESCO, de l’importance de la contribution scientifique aux décisions politiques et aux organismes de décision en général. Il nous paraît important qu’une information de qualité soit fournie de manière fiable, en temps réel et de façon aussi transparente que possible afin que les décisions prises à partir de ces informations soient fondées sur des éléments concrets et mesurables », a en effet expliqué Jean-Noël Thépault lors de cette conférence.

 

Pour en savoir plus :

. Lire le compte-rendu des présentations de la conférence COPERNICUS (Copernicus compte-rendu pdf)


Poster un commentaire

L’interaction entre science et société devient cruciale

letreutDeux milles scientifiques sont actuellement réunis au siège de l’Unesco de Paris pour préparer la conférence climatique de décembre prochain. Après le constat, les chercheurs planchent sur le passage à l’action. Dans une interview accordée à L’Humanité, Hervé Le Treut, climatologue, directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace et membre du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) insiste sur la nécessité d’approfondir l’interaction entre science et société : « Scientifiquement, beaucoup de choses sont effectivement connues et établies. Ce qui change, c’est le contexte dans lequel elles doivent s’exprimer. La recherche climatique connait une mutation très forte. Nous sommes en train de passer d’un travail portant sur le constat, à la nécessité d’aider au passage à l’action. Nous n’en sommes plus à savoir si la planète se réchauffe ou pas : sur ce point, les climatologues sont d’accord. Au-delà d’objectifs très généraux, en revanche, il existe une large variété de stratégies à mettre en place pour atténuer ce problème, ou pour y remédier. Qu’il s’agisse de transition économique, énergétique, agricole, industrielle ou sociale, chacune demande à être évaluée. Et cela exige une compréhension scientifique des enjeux beaucoup plus précise ».

Pour en savoir plus :

. Climat : « L’interaction entre science et société devient cruciale »,

9 juillet – L’Humanité

Catégorie : Gouverner, Réagir / Tags : COP 21, Recherche climatique, Réchauffement, Académie des sciences, Constat, Action, CO2, Citoyens, Décision


Poster un commentaire

Océans : élévation et réchauffement

10/07/2015
Océans : élévation et réchauffement
Pendant longtemps, les discussions sur le changement climatique n’ont pas pris l’océan en compte. Quel rôle l’océan joue-t-il dans le climat et quels sont les impacts du changement climatique sur l’océan? Trois chercheurs, Sabrina Speich, Gilles Reverdin et Benoît Meyssignac, reviennent sur deux problématiques, le réchauffement et l’élévation du niveau des océans.
Réalisation : Hervé Colombani et Jean-Jacques Guérard – Production : CNRS Images

Capture d’écran 2015-07-10 à 10.50.55http://webcast.in2p3.fr/player/5593e41e4c71e