Les sociétés à l’épreuve du changement climatique éduquer – agir – gouverner

Pour un dialogue innovant sur le changement climatique


Poster un commentaire

L’océan : enjeu central des négociations climatiques

C’est la semaine dernière, du 10 au 13 septembre, que s’est tenu à Bordeaux le Ocean Climax Festival. Labellisé COP21 pour sauver les océans et le climat, comme l’indique la base-line de l’événement, ce rassemblement organisé par l’ONG environnemental SURFRIDER FOUNDATION EUROPE et l’écosystème DARWIN s’est donné pour objectif de faire apparaître l’océan comme l’un des enjeux centraux des négociations climatiques en suscitant un mouvement citoyen sur le long terme.
L’océan est en effet le principal réservoir de chaleur de notre planète. Pour en savoir plus sur cet acteur central de la lutte contre le réchauffement climatique, nous vous proposons de découvrir une série d’articles publiés par National Geographic autour de cette question dans un dossier donnant la parole aux experts. Au programme de ce dossier :
. Sabrina Speich, océanographe-physicienne, décrypte le rôle fondamental de l’océan.
. Jean-Pierre Gattuso, directeur de recherche au CNRS, revient sur les conséquences pour l’environnement de l’acidification de l’océan.
. Laurent BOPP, directeur de recherche au CNRS, explique les mécanismes de séquestration du carbone dans les profondeurs de l’océan.
. Nadine Le Bris, écologue, professeur titulaire à l’UPMC, répond à la question de l’impact du changement climatique sur les grands fonds océaniques.
. Marc Métian, chercheur au laboratoire d’environnement de l’Agence internationale de l’énergie atomique (Monaco), aborde la question de la nécessaire évolution de l’aquaculture.
Pour en savoir plus :
. Site officiel de l’Ocean Climax Festival
. Dossier Océan de National Geographic

Publicités


Poster un commentaire

Alternatiba : le rassemblement citoyen pour le climat

Le mouvement citoyen Alternatiba organisera les 26 et 27 septembre en plein centre de Paris, à deux mois de la conférence climat au Bourget, un rassemblement se voulant une vitrine des solutions locales pour lutter contre le changement climatique.
L’objectif de l’événement : valoriser des actions concrètes de la vie quotidienne concernant les enjeux liés au climat pour permettre aux citoyens de s’approprier des solutions locales. Ce village des alternatives, où sont attendues environ 50.000 personnes au cours du week-end, rassemblera plus de 250 organisations de tailles très diverses, investies dans l’écologie mais aussi dans l’éducation populaire, la coopération Nord-Sud, le logement social, l’accès à la culture. L’écrivain, cinéaste et militante altermondialiste canadienne Naomi Klein doit y présenter, en avant-première en Europe, un film basé sur son dernier livre (Tout peut changer). Conférences, débats, spectacles et concerts se succéderont sur la place de la République et à proximité, où seront installés des quartiers thématiques (transports, logement, alimentation, etc.). Un appartement-témoin, dans un immeuble proche, permettra de présenter au public comment vivre de manière responsable, notamment en utilisant des économiseurs d’eau, des produits d’entretien écologiques, des poubelles adaptées au tri et au recyclage, ont précisé les organisateurs.
Samedi, premier jour du rassemblement, correspondra à l’arrivée du tour Alternatiba 2015, un voyage en vélo multiplaces de 5.600 kilomètres, parti de Bayonne le 5 juin, afin de mobiliser les citoyens autour des alternatives écologiques lors de quelque 180 étapes. De très nombreux cyclistes sont invités à rejoindre la caravane Alternatiba à partir de la Porte de Pantin pour effectuer les cinq derniers kilomètres jusqu’à la place de la République.

alternatiba

Pour en savoir plus :
. Le site du mouvement Alternatiba