Les sociétés à l’épreuve du changement climatique éduquer – agir – gouverner

Pour un dialogue innovant sur le changement climatique


Poster un commentaire

Changement climatique : un livre pour comprendre ce qui va changer dans notre quotidien

Mais comment le changement climatique va-t-il influencer notre quotidien ? De nombreux spécialistes, coordonnés par un scientifique expert du GIEC, se sont associés à une journaliste pour nous donner un aperçu de ce que sera notre vie dans quelques dizaines d’années.
Vins plus alcoolisés, assiettes plus vertes et moins protéinées, petites bêtes au menu, davantage de poissons d’élevage dans notre Caddie, de nouvelles destinations touristiques, des transports révolutionnés, un paysage qui se transforme et un thermomètre qui s’affole… surtout en ville. Notre quotidien devrait être bien différent en 2050 ! Cependant, l’homme s’est en permanence adapté. Aujourd’hui encore, disposant d’outils de prévision, il met en place des stratégies, des plans d’action et des solutions.

cc
Ce livre n’apporte pas de réponses définitives mais il permet une projection dans nos conditions de vie d’ici à 2050, avec quelques spécificités françaises : que pouvons-nous faire dès aujourd’hui pour mieux vivre demain ? Écrit dans un style vivant et très accessible, sans catastrophisme ni déni, cet ouvrage synthétique, validé par des experts, pourrait bien vous surprendre. Il veut « donner une image concrète de ce qui se passerait si on ne faisait rien » pour lutter contre le changement climatique, a expliqué Jean-François Soussana, directeur scientifique Environnement de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), membre du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), au cours d’une conférence de presse. Ce dernier a collaboré avec l’auteure de l’ouvrage, la journaliste Hélène Géli, pour envisager « le scénario du pire »: une hausse de 4 degrés de la température mondiale à la fin du siècle par rapport à l’ère pré-industrielle.

Pour en savoir plus :
. Page de présentation de l’ouvrage

Publicités


Poster un commentaire

Valérie Masson-Delmotte : comment le réchauffement dérègle la machine climatique

En partenariat avec Universcience.tv, Le Monde poursuit la publication d’une série d’entretiens en vidéo sur le changement climatique, dans la perspective de la COP21, la conférence internationale qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre sur le sujet. Cette assemblée tentera de parvenir à un accord contraignant sur la transition vers des économies sobres en carbone.
Cette semaine Valérie Masson-Delmotte, directrice de recherche au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, décrit la réponse de la machine climatique à l’injection dans l’atmosphère des gaz à effet de serre, ainsi que les outils dont se servent les chercheurs pour évaluer ces changements.

« Le réchauffement actuel est exceptionnel dans le contexte des derniers 1500 ans. Ce n’est pas quelque chose qui fait partie de la variabilité naturelle du climat. On est dans une situation différente, pour l’évolution de la température, mais aussi pour l’évolution du niveau des mers et la fonte de la banquise arctique, donc c’est vraiment un phénomène nouveau qui témoigne d’une accumulation d’énergie dans la machine climatique. Le réchauffement de l’atmosphère n’en est qu’une toute petite partie et le gros de cette énergie est accumulé dans les océans qui se réchauffent en surface et en profondeur » […]

masson

Pour en savoir plus :
. Visionner l’intégralité de l’entretien


Poster un commentaire

Montée du niveau de la mer : le scénario catastrophe de James Hansen

niveau-merScientifique contesté retraité de la NASA et désormais professeur à l’université de Columbia, James Hansen alerte depuis plus de 30 ans l’opinion publique et la classe politique sur les risques croissants du réchauffement climatique. Il est ainsi l’un des premiers à avoir alerté sur les conséquences des gaz à effet de serre. Aujourd’hui, il prend encore une fois le contrepied des hypothèses validées par les Nations Unies en 2013, notamment sur la question de la hausse du niveau de la mer, en publiant avec 16 autres chercheurs, un rapport inquiétant. Ce travail présente le scénario alarmant d’une montée très rapide du niveau de la mer et de l’augmentation du nombre de catastrophes naturelles. Selon les auteurs de cette étude, une augmentation de 2°C de la température de la planète représente déjà un danger élevé. Pour arriver à cette conclusion, Hansen et ses collègues se sont concentrés sur l’accélération de la fonte des glaces, à plusieurs endroits de la calotte glacière, et particulièrement dans l’antarctique ouest. Ils affirment qu’une quantité deux fois plus importante de glace pourrait fondre en seulement 10 ans, ce qui engendrerait une augmentation majeure et irréversible du niveau de la mer dans un délai situé entre 50 et 200 ans.

 

Pour en savoir plus :

. Lire l’étude publiée dans le journal Athmospheric Chemistry and Physics (ACP)

Catégorie : Comprendre / Tags : Réchauffement, Océan, Antarctique, Température, Fonte de glaces, Calotte glaciaire, Hypothèse


Poster un commentaire

Copernicus : comprendre le changement climatique grâce aux cartes

Permettre d’accéder gratuitement à des informations fiables et avec la meilleure qualité possible sur les états du climat passé, actuel et futur en Europe et dans le monde : tel est l’objectif du site du Copernicus Climate Change Service (C3S) qui sera prochainement mis en ligne dans le cadre du programme Copernicus. Grand programme européen d’observation de la Terre, Copernicus a pour ambition de couvrir tous les domaines géophysiques qui concernent la Planète. Dans ce contexte, le site C3S est destiné aux responsables politiques, aux institutions européennes ainsi qu’aux industriels du service privé. Il doit être vu « comme un outil d’aide à la décision, notamment pour les mesures d’adaptation et d’atténuation des effets du changement climatique que seront amenés à prendre les décideurs », explique Jean-Noël Thépaut, coordinateur du service Copernicus changement climatique. Ainsi, lorsqu’il sera pleinement opérationnel à l’horizon 2018, ce site fournira des informations exhaustives sur une trentaine de variables climatiques essentielles. Aux données de températures actuellement disponibles (Cf. Cartes ci-dessous) s’ajouteront donc des cartes liées aux gaz à effet de serre tels que le méthane ou le dioxyde de carbone ayant un impact sur le changement climatique ou aux variables telles que l’humidité des sols, le niveau de la mer ou l’extension des glaciers qui sont une conséquence de ce changement.

image-copernicus

Evolution des anomalies de température de 1900 à 2010

 

Pour en savoir plus :

. Lire l’intégralité de l’article